« En s'endettant, on s'expose à plus de risques, prévient M. Lepage. Bien des gens oublient que leur capacité à rembourser a des limites! » Or, le remboursement de nos dettes ne devrait pas excéder 10 à 15% de notre revenu net, excluant les mensualités réservées au paiement d'une hypothèque, apprend-on sur le site de la Coalition des associations des consommateurs du Québec - CACQ (http://www.cacq.ca/info-consommation/capsules-informations/tentation-credit.html).

Selon la CACQ, chacun devrait se munir d'un coussin de sécurité pour pallier les imprévus. Ce montant devrait équivaloir à trois mois de salaire net (après impôt). Personne n'est à l'abri: perte d'emploi, séparation, pension alimentaire, journées sans solde pour s'occuper du petit dernier aux prises avec une maladie rare ou pour régler la succession en cas de mortalité dans la famille. N'oubliez pas que ces événements peuvent avoir un impact direct sur vos revenus, donc limitent votre capacité de payer vos dettes.

MSN Finances vous suggère aussi: